Tendance Maison et Objet, janvier 2012

Tout d’abord selon Vincent Grégoire de l’agence Nelly Rodi, il faut redonner le pouvoir a l’imagination dans ce monde qui ne tourne vraiment pas rond. Il faut un peu d’extravagance survoltée mais bienfaisante. SWEAT FREAKS.
L’heure est aux Monstres, au dé-formatage, au n’importe quoi, n’importe comment.

vincent2

Sculpture Darcel de Craig Redman

vincent1

Pouf Woof Cake

vncent5

Le bon et le mauvais goût en prennent un bon coup. Qu’importe. Ici tout est fantaisie et liberté. On ose accumuler, juxtaposer, détourner des choses improbables.

Vvncent4

vincent3

Coussins Fleurs ONIKANN

Tout est permis. C’est un mélange de cabinet de curiosité et une grotte aux merveilles.

Avec SWEAT FREAKS, osons le loufoque, l’incorrect. Dans cet excès, dans ce désordre esthétique, une certaine préciosité apparaît.

Pour François Bernard, nous sommes dans l’aire de l’ART’KETING. La tendance est à mi-chemin entre art et marketing. Le quotidien est « starifié ». Dans une même pièce, on joue avec des objets un peu fous par leur forme, par leur matière, par leur couleur. Ainsi il se créée une sorte de bric-à-brac vivant.

art2

art3

art1

art4

Avec la tendance Art’Keting, il faut décontracter nos styles de vie et tout ce qui va avec.

La tendance Dream Box d’Elisabeth Leriche, nous transporte dans une folie douce. Dans ce monde déconcertant qu nous entoure, on se laisse transporter dans nos rêves, nos cauchemars. Ici tout se mélange, monde imaginaire et réalité. Effets d’illusions, pertes de repères, monde avec les sens dessus-dessous, distorsions et autres sortilèges. Nous sommes dans une sorte d’envoutement.

dream1

dream

dream2

Avec Dream Box, nous sommes dans un monde à part.